Comment gérer son stress et ses angoisses: Mes 3 outils de kiné

Comment gérer son stress et ses angoisses?
Pour ma part, je réfléchis constamment: Je pense…. J’élabore des plans pour plus tard. Je me souviens de ce qui s’est passé et comment j’aurais pu réagir. Toutes ces pensées, je les appelle “le petit vélo dans la tête”: toujours en train de pédaler.

Ce petit vélo qui pédale toute la journée peut parfois m’empêcher de me concentrer.
Donc entre ressasser le passer, imaginer des futurs incertains et des difficultés s’encrer dans le présent: tout cela crée du stress voire de l’angoisse

Je ne suis pas seul à vivre ça:

1 français sur 5 déclare se sentir stressé la plupart du temps et près de 1 français sur deux de temps en temps.
Ce que je vais vous raconter a donc des grandes chances de vous concerner, vous ou une personne proche.

C’est pourquoi quand Olivier Roland, le célèbre blogueur, a proposé de faire un article sur les 3 habitudes pour être zen au quotidien, j’ai sauté sur l’occasion. Je me suis dit que c’était l’occasion rêvée de vous montrer les 3 exercices que je pratique dès que je me laisse emporter par mes pensées.
D’ailleurs vous pouvez retrouver un autre article pour gérer le stress et les angoisses qu’il a déjà publié  ici.

Pour ne pas se laisser emporter par le stress, il est important de ne pas rester dans sa tête.  C’est quoi rester dans sa tête?

Vous savez, c’est quand vous vous laisser happer par vos pensées. vous réfléchissez à ce qui s’est passé et comment vous auriez pu faire. Vous imaginez ce qui va arriver et vous montez des scénarios de tous les possibles. Dans chacun de ces moments, vous n’êtes pas ici et maintenant. Ces pensées déclenchent les émotions négatives. Vous vous laissez emporter par les  émotions et le stress vous gagne.

Je suis kiné et je vous donne ici mes 3 exercices pour reconnecter votre corps, quitter votre mental et vous libérer du stress.

 

1 Les appuis

Le premier exercice que je vous propose est de venir poser votre concentration sur sur vos pieds.

appui des pieds

Vous pouvez le faire pied nus ou en chaussures, cela a ici assez peu d’importance. En effet, nous voulons couper la montée de stress alors l’action doit être rapidement mise en place. Si vous êtes au bureau, retirer vos chaussures semblerait assez saugrenu.

En kinésithérapie, je vous parlerais de proprioception (c’est le terme technique).

Il s’agit simplement de ressentir vos appuis au sol. Est-ce que je suis vers l’avant, vers l’arrière, sur les côtés?
Constatez la manière de vous poser. En aucun cas vous ne devez vous juger. Vous reviendriez solliciter le petit vélo dans la tête. Ce serait le retour des pensées et des émotions potentiellement négatives.

 

A partir de la , vous allez jouer à rééquilibrer vos appuis. Vous en mettez autant sur l’avant que sur l’arrière, autant sur l’intérieur que sur l’extérieur du pied. J’emploie le terme de jeu car vous explorez les possibles sans qu’il n’y ait aucune conséquence sur votre vie. A part bien sur celle de vous libérer du stress……

En vous ancrant dans le sol, vous quittez votre mental tout en haut dans votre tête pour arriver à l’endroit le plus éloigné les pieds.

Vous voulez d’autres exercices pour gérer son stress et ses angoisses? Les voilà!

2 La respiration

J’ai déjà évoqué la libération du diaphragme dans un article précédent que vous pouvez retrouver ici.

En vous focalisant sur votre respiration, vous quittez là aussi votre mental. Vous l’aurez maintenant compris, c’est le but de ces exercices simples:

respiration diaphragme

Le mental guide les pensées qui mènent au stress…. Alors coupons le mental.

Nous allons donc reprendre un des exercices que je vous ai proposé:

Mettez vous debout ou restez assis, le principal est de le faire.
Placez les doigts au niveau du plexus solaire. Gardez vos épaules basses.
Respirez dans vos doigts doucement et sans forcer.
Vous appliquez ce que l’on appelle la respiration abdomino-diaphragmatique.

Encore une fois, restez dans l’observation de ce qui se passe. Ce n’est ni bien ni mal.

Une fois que vous avez posé votre respiration, laissez glisser vos doigts sous les côtes. Tout en continuant de respirer calmement, vous allez masser du sternum vers les flancs, la zone entre les côtes et l’abdomen.

Prenez le temps de le faire.

3 Le regard

Pour que le corps soit équilibré, le regard  doit être horizontal. Vous trouverez des corps tordus dans tous les sens. Pourquoi? Car ce corps essaie de s’organiser pour nous donner une vision horizontale. Ce regard droit nous donne un référentiel même si tout le reste est de travers.
Quand on est emprisonné par les pensées et  le stress, le champs de vision rétréci. La tête descend légèrement vers le bas et le regard aussi.

regard calme

DONC: relevez la tête et regarder à l’horizontal. Vous allez vous apercevoir que souvent vous pensez regarder devant vous mais que pourtant c’est plutôt légèrement vers le bas.

Laisser son regard droit devant soi permet de regarder la réalité extérieure telle qu’elle est et non pas par le filtre du mental qui y insert toutes nos peurs.

Le petit jeu associé est, comme je vous disais, de constater la réalité encore une fois sans jugement. Découvrez votre environnement comme si vous le voyiez pour la première fois. Vous voyez une table, une chaise, un plante. Vous les regardez sans y associer de souvenir, de pensée ou d’émotion. Ainsi, vous revenez à la réalité. La réalité n’est ni bonne ni mauvaise, elle est là, elle n’a pas d’intention.

Attention, le regard ne doit pas etre intense comme si vous essayiez de voir quelque chose au loin. C’est l’inverse. Les muscles des yeux sont détendus comme si votre vision périphérique s’étendait à l’infini.

 

4 Faites les 3 en même temps!

Si vous me connaissez déjà, vous me voyez venir:

Allez y faites le maintenant!

  • Posez votre attention sur vos appuis,
  • Libérez votre respiration en plaçant vos doigts sur le plexus et en massant sous les côtes
  • Levez légèrement le menton poser votre regard exactement en face de vous

Spontanément, votre corps se redresse, l’air entre, votre abdomen se relâche, vos yeux se détendent et vous voyez autour de vous.

 

5 Et après?

Pendant cette petite expérience, avez vous ressenti une émotion négative?

Absorbé par l’observation, il n’y a pas la place pour les pensées.

Bien sûr,  au début les pensées vont revenir au grand galop.

Cela est dû au fait que vous n’avez pas l’habitude de faire ce genre d’exercices. Vous pouvez consulter mon article sur le pouvoir des habitudes

Entrainez vous à  effectuer ces petits exercices simples et votre temps d’attention va augmenter. Vous resterez plus longtemps dans cet état de relâchement et d’observation. 

Vous venez de découvrir un excellent moyen de couper la montée du stress.

Conclusion

Nous sommes tous, de près ou de loin touché par le stress. Apprendre à le gérer facilement permet de  rester zen au quotidien.

Je vous ai partagé les 3 techniques que j’utilise quasiment chaque jour, ensemble ou séparément pour gérer le stress et les angoisses
Je vous encourage à les pratiquer le plus possible pour les ancrer comme une habitude.

Dites moi dans les commentaires: quelles sont vos astuces pour gérer le stress quand il vous assaille?

Ressources: 

sondage stress

 image

Si vous avez aimez cet article, vous êtes libre de le partager!

3 thoughts on “Comment gérer son stress et ses angoisses: Mes 3 outils de kiné

  1. Merci pour ton article Luc. J’ai particulièrement aimé le « vous me voyez venir »… j’utilise aussi. Au plaisir de te lire!

  2. Super, je vais tester ces 3 exercices en même temps bien sûr la prochaine fois que j’ai un coup de stress 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *