diminuer facilement la charge mentale

J’en fais trop. Mes journées ne s’arrètent jamais et je n’ai pas de temps pour moi! Combien sommes nous à avoir une charge mentale trop importante?
à avoir l’impression de donner aux autres sans jamais nous donner à nous?
Nous allons donc découvrir Comment diminuer facilement la charge mentale en 3 étapes.
Cet article participe à l’événement inter-blogueurs « Ralentir pour une vie plus douce et durable », organisé par Caroline du blog Mes recettes naturelles.

La slow life c’est quoi?

c’est un mode de vie qui permet d’une part de ralentir la cadence de manière à aller vers un mode de vie plus doux et d’autre part d’avoir un impact positif sur la planète.
La vie va à 100 à l’heure et nous sommes submergés de sollicitations de toutes part. En diminuant ces sollicitations, nous avons la possibilité d’améliorer notre santé et la santé de la planète.

Un exemple des plus simple est le suivant:
Les bouchons en ville en voiture entrainent du stress et de l’agressivité.
En changeant le mode de transport et en choisissant le vélo en ville:

  • je vais d’abord diminuer le stress lié au bouchons car la conduite sera fluide,
  • je fais du sport l’air de rien donc je m’entretiens physiquement,
  • diminuer ma consommation de carburant et donc la pollution.

Tout est bénéfique dans ce changement.

Ces changements ne sont pas toujours évidents à faire, je vous invite à lire un article qui présente des actions faciles (ou non) à mettre en oeuvre pour diminuer son impact sur la planète

Pour passer en mode slow life, voici les 3 étapes à suivre

1 S’écouter pour diminuer la charge mentale

il y a 3 manières de s’écouter:

Les pensées

Vous pouvez écouter vos pensées qui vous indiqueront ce qui vous déplait et ce qui entrainent des contraintes trop importantes chez vous

Les émotions

écoutez vos émotions: elles vous diront dans quel état d’esprit vous vous trouvez lorsque vous réalisez certaines actions.

vous pourrez ressentir de la colère de la tristesse de la frustration du désarroi, de la déception, etc…..

C’est ici un très bon moyen de voir ce qui crée chez vous de la charge mentale.

Les émotions dans le corps

Les réactions du corps sont également un tres bon chemin pour entrer en contact avec ses émotions. ces dernières peuvent être silencieuses et c’est le corps qui s’exprimera alors. IL peut s’agir de picotement dans les doigts, de bourdonnement dans les oreilles ou encore de boule au ventre. toute sortes de manifestations auxquelles il faut rester attentif(ve)s

2 prioriser

pour prioriser nos actions quotidiennes, nous allons utiliser le cadran d’Heisenower que l’on peut retrouver dans le livre les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent que je vous invite à lire

une fois que nous avons prioriser en Urgent / non Urgent- important/ Non important, vous aller faire les actions suivantes en fonction du cadran ci-dessous:

matrice eisenhower
la matrice d’eisenhower

3 Décider et passer à la slow life

Vous avez choisi les actions à traiter, déléguer, planifier ou abandonner. Maintenant PASSEZ A L’ACTION.

Car la distance entre le savoir et le plan est plus court que la distance entre le plan et l’action.
C’est une étape difficile car elle vous demande de changer. Cependant, c’est cette étape qui vous permettra de vous sentir mieux avec vous-même et avec votre environnement.
Déclenchez ce changement et créez une habitude pour que cela soit facile à conserver et que cela vous fasse le plus grand bien.

Conclusion

Je vous invite à regarder la vidéo et à pratiquer les exercices proposés en même temps pour être vraiment efficace et vous libérer

C’est à vous!

Comment diminuer facilement la charge mentale en 3 étapes
Si vous avez aimez cet article, vous êtes libre de le partager!

15 avis sur « Comment diminuer facilement la charge mentale en 3 étapes »

  • à 8:43
    Permalien

    La matrice d’Heisenower : indémodable !

    J’aime bien le rajouter la composante des efforts : Est-ce que cela me demanderait beaucoup de temps / énergie / ressources pour faire cette tâche ?

    Répondre
  • à 10:54
    Permalien

    Slow Life … un concept qui mérite d’être mieux connu et diffusé à grande échelle autour de nous … j’en suis adepte et je l’ai même étendu vers une philosophie de cuisine que j’appelle Slow Food …

    Répondre
  • à 12:25
    Permalien

    Top, j’ai adoré cette vidéo.
    Merci pour ces conseils très instructifs qui rejoignent certaines choses que je dis déjà dans le cadre du management.

    Répondre
    • à 4:17
      Permalien

      Merci Stéphane. Vivre et s’épanouir, ne serait-ce pas de l’auto-management???

      Répondre
  • à 2:13
    Permalien

    Bonjour,
    Je ne connaissais pas le concept de slow life.
    Effectivement, la mise en priorité est un outil puissant pour réduire la charge mentale et se focaliser sur ce qui est vraiment important.
    Merci pour cette piqûre de rappel que je vais appliquer dès la fin de commentaire !

    Répondre
  • à 3:46
    Permalien

    Merci pour cet article, la matrice Urgent/ important est d’une grande aide dans les moments de panique ! Et aussi se poser la question : et si je ne le fais pas, qu’est-ce qui se passe ? (Souvent, la réponse est « pas grand chose »…).

    Répondre
    • à 4:18
      Permalien

      oh oui, Claire! la montagne de l’anticipation comparée à la plaine de la réalité

      Répondre
  • à 10:03
    Permalien

    Merci pour ces excellents conseils! J’ai toujours l’impression de crouler sous les tâches à accomplir! Je vais me mettre à la slow life, je sens que ça va me plaire!

    Répondre
    • à 10:04
      Permalien

      et en plus c’est compatible avec la vie de Blogueur 😉

      Répondre
  • à 8:55
    Permalien

    Je ne connaissais pas la philosophie « slow life » mais voila un bonne initiation !
    Excellents conseils, article et vidéo merci pour cet article.

    Effectivement, prioriser les taches permet en effet de ne pas s’obstiner sur des actions peu importantes au détriment d’autres qui pourraient l’être. Merci

    Répondre
    • à 9:56
      Permalien

      exatement, après, reste à choisir si on veut en faire plus ou si le nécessaire est suffisant?

      Répondre
  • à 7:33
    Permalien

    Super vidéo, pleine de bon sens. C’est tout simple, et pourquoi n’y pense-t-on pas ! Car on est souvent dans « je veux tout faire » qui donne une sensation parfois d’utilité. Mais il faut savoir se poser et tout arrêter. Juste rien faire 🙂
    Je connais des gens qui naturellement se donnent un milliard de tâches quotidiennes à réaliser et qui se retrouvent en stress rien qu’en regardant l’horloge 🙂
    Je connaissais la matrice d’Eisenhower, mais l’utiliser dans ce contexte, est une excellente idée. C’est peut être même la meilleure utilisation que l’on peut en faire 🙂
    Alors merci pour cette excellente vidéo.

    Répondre
  • Ping :Malade en vacances: 4 astuces pour ne plus l'être !

  • Ping :Choisir une vie plus slow : 6 conseils pour ralentir et vivre mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.